Des amis, un flacon de vin, du loisir, un coin parmi les fleurs ... je n'échangerai pas cette joie pour un monde, présent ou à venir.
Hafez (1325-1390), poète persan.

vendredi 24 février 2017

Mille femmes blanches de Jim Fergus



Pour tout avouer, ce livre était dans ma bibliothèque depuis très longtemps et je n'avais pas été, comment dire, motivée pour le lire. C'est en voyant la couverture passer sur les réseaux sociaux que je me suis dit que c'était le moment. Mais soyons franc, 500 pages environ d'un livre de poche c'est beaucoup. Alors que le début de l'histoire se mettait en place, j'ai eu envie de lâcher plus d'une fois mais plus j'avançais et plus je souhaitais en connaître la fin.
C'est un roman, non une histoire vraie, s'articulant autour de faits historiques.

L'histoire se déroule en 1874, aux Etats Unis, quand à Washington le président Grant accepte la proposition incroyable de Little Wolf, chef indien cheyenne, qui est d'échanger mille chevaux contre mille femmes blanches. En effet, dans un soucis d'intégration au nouveau peuple, Little Wolf explique que les enfants indiens doivent être éduqués par le peuple de la mère donc cela permettrait aux indiens d'en apprendre plus. Quelques femmes informées par la presse se portèrent volontaires. Les autres furent sorties des prisons et des asiles. Mary Dodd , internée pour mauvaises mœurs ( en effet elle avait osé vivre avec son amoureux, d'un milieu social inférieur au sien, hors mariage et avoir deux enfants) va se débrouiller pour intégrer ce programme. Au terme d'un très long voyage, elle va se marier avec le chef de la tribu et se plier au us et coutumes de sa nouvelle vie.

Ecrit comme un journal, on vit à travers Mary chaque jour de sa "nouvelle" vie et les trahisons faites au peuple indien par l'homme blanc. On y trouve aussi le portrait de femmes de l'époque, ses compagnes de voyage, de la place de la religion, les convictions simples des indiens qui agissent dans une logique imparable, de leur mode de vie. Je me suis attachée à leur parcours, frissonnant d’effrois parfois et le cœur chaviré d'émotions souvent. Presque déçue que cette femme n'ai pas existé...
Alors oui, j'ai repoussé mainte fois la lecture et je me demande encore pourquoi, mais aujourd'hui, je peux vous recommander mille fois de lire Mille femmes blanches. Par contre, si comme moi les larmes viennent facilement, prévoyez des mouchoirs.

Bonne lecture!


mercredi 22 février 2017

Projet 52 édition 2017 #8



Déjà la 8 ème semaine et le thème du Froid! C'est incroyable comme le temps passe vite. Il y a quelques jours, la neige avait recouvert mon village. Du coup, j'ai ressorti la photo du lavoir à côté de chez moi. C'est tellement beau. Ce challenge est vraiment une bonne idée et je remercie Avec Milie de http://cestquoicebruit.com/2017-projet-52/. 


 


Vous pouvez nous rejoindre sur Instagram #17projet52 
et découvrir tous les participants!




lundi 20 février 2017

Des restes pas en reste


Je ne sais pas pour vous mais j'ai beaucoup de mal à jeter. Par éducation, par principe et il faut bien être honnête par économie. Alors quand je suis en panne d'inspiration, je fouille dans le congélateur, dans le frigo et les placards.En général, je suis assez créative! Aujourd'hui je partage avec vous les deux idées de la semaine dernière.



La première est faite avec les restes de:
Pomme de terre cuite à l'eau 
Dés de jambon (reste des pizzas maisons)
Fromage à raclette (sorti du congélateur)
Ail, sel et poivre
J'ai allumé mon four en fonction chaleur pulsée et grill à 200°C
Ensuite j'ai frotté le plat à gratin avec de l'ail. J'ai disposé mes pomme de terre et jambon dans le plat, j'ai salé légèrement et poivré. J'ai mélangé le tout et disposé les tranches de fromage sur le dessus. J'ai laissé environ 20 minutes au four et 5 minutes en position grill.
Une fausse tartiflette qui a beaucoup plu à la famille accompagné d'une salade verte.


Pour la seconde recette, j'ai fait une version légère d'un gratin. Comme je surveille mon alimentation, j'ai fait le choix de produit dit allégé en matière grasse mais vous pouvez la faire avec des produits dit traditionnels.
Chou-fleurs cuits à la vapeur 
Reste de pomme de terre cuite à l'eau
Crème liquide légère (1 à 2 cuillères à soupe selon la taille du plat)
gruyère râpé (léger ou non)
poivre et sel  
J'ai mélangé les pommes de terre avec le chou-fleur et la crème avec l'assaisonnement. J'ai recouvert de râpé et mis au four grill + Chaleur pulsée 15 minutes.  Vous pouvez aussi ajouter du jambon si vous en avez. C'est copieux et fondant en bouche. Je me suis régalée!

Si vous aimez les recettes des restes, dîtes le moi! 
Bon appétit!




vendredi 17 février 2017

Le cas Malaussène 1.Ils m'ont menti de Daniel Pennac



Quelle joie de vous retrouver Malaussène! Car je peux l'avouer vous m'avez manqué! Votre famille improbable aux prénoms farfelus, vos histoires loufoques et rocambolesques et vous, en retrait de tout. Votre façon de supporter l’insupportable, de devenir le bouc émissaire parfait puisque toujours là où il ne faut pas. Mais lorsque j'ai commencé ma lecture, un doute m'a envahi: auriez-vous changé? Il faut dire que ma mémoire me faisait défaut parfois sur certains personnages. Et puis tout est revenu, le plaisir et le sourire à chaque page. L'histoire d'un kidnapping d'un homme d'affaire et l'écriture d'un roman par un auteur qui ne veut "que" la vérité. Tout ça avec la famille au grand complet! De la jeune sœur Verdun devenue juge, de l'éditrice la Reine Zabo, le neveu C'est Un Ange né orphelin, sans oublier la troisième version du chien Julius à Malaussène qui pour ne pas changer va encore morfler! Alors boulimique et impatiente que je suis, j'ai dévoré à toute vitesse ce nouveau roman et me voilà à la dernière page (déjà?). Alors oui Malaussène est de retour mais il va falloir s'armer de patience pour lire l'ensemble de cette aventure...


Si vous souhaitez en savoir plus sur la famille de Benjamin Malaussène cliquez ICI

Bonne lecture!

mercredi 15 février 2017

Projet 52 édition 2017 #7



Voici venue la 7éme semaine du Projet 52 de 2017 Avec Milie de cestquoicebruit.com
Le thème est "Dans mon sac" et j'ai réalisé combien j'avais changé ces dernières années. Avant mon sac ressemblait à un grand fourre-tout où cohabitaient lingettes, livret de famille, pharmacie, photos, livres, souvenirs en tout genre, etc...
Comme vous le voyez sur la photo, maintenant il n'y a plus que le nécessaire: stylo offert pour la dernière fête des mères, cartes bleue et de fidélités, papiers d'identité, manque mon téléphone. Et je pourrais ne prendre que ma CB et mon téléphone que ça m'irait! Il faut croire que d'une part mes enfants ont grandi et d'autre part, je suis accro à mon tél!



Vous pouvez nous rejoindre sur Instagram #17projet52 
et découvrir tous les participants!